Richard Toix, chef au restaurant Passions & Gourmandises, Saint-Benoît

 

Passions & Gourmandises n’est pas qu’un nom d’usage, le nom de son restaurant à côté de Poitiers, le cœur de son étoile Michelin, le ventre nourricier qui ronronne, concocte, mijote, la maison du chef, sa cuisine unanimement reconnue…


Car Richard Toix fait partie de ses passionnés fous furieux : un amoureux de la gastronomie et des produits, un phénomène capable de vous sortir trois recettes à la demi-heure sans même connaître la liste des ingrédients à travailler (il l’a fait pendant la précédente édition des Rencontres iodées…).


Sa carrière ne peut se résumer à une suite de dates et de lieux, ce sont les rencontres qui le portent et le transforment, c’est la même passion qui l’anime en cuisine (il a toujours voulu être cuisinier) ou pendant sa carrière de rugbyman (il en a gardé la carrure, le goût du risque et du défi).
On retiendra néanmoins, le lycée hôtelier dont il s’affranchit bien vite pour une première place à Londres chez les frères Roux, triple étoilés, une expérience qui galvanise et trace naturellement la voie vers d’autres grandes maisons françaises…


Une transition pour s’abreuver directement à la source de la production (négoce de vin, de pommes de terre…), avant d’ouvrir avec son épouse Laure le restaurant Le Champ de Foire à Lencloître.
Il y restera 15 belles années, mais le tempérament de notre chef le pousse à s’affranchir une nouvelle fois, il a besoin de plus de place pour plus d’envies !


Le couple s’installe donc dans le village de Saint-Benoît, dans le charmant « Chalet de Venise »…
C’est dans ce cadre idyllique que Richard ouvre son restaurant Passions & Gourmandises en 2007.
Le Miosson (petite rivière de la Vienne) coule à ses pieds, la terrasse de 300 m2 se déploie à l’ombre paisible des marronniers, le chant des oiseaux enchantent les repas pris côté jardin ;  à l’intérieur une première salle avec vue imprenable sur le jardin, puis une autre plus intimiste à l’esprit zen.


En 9 mois à peine, l’adresse obtient sa première étoile Michelin qui vient, presque spontanément, récompenser son travail d’autodidacte des saveurs : une cuisine épurée, moderne qui associent les produits de saison à la cuisine du monde…


Depuis le chef est régulièrement invité pour des démonstrations de cuisine lors des plus prestigieux salons gastronomiques internationaux… Et à Royan, c’est la deuxième fois (et sans doute pas la dernière !) qu’il nous fait l’honneur et l’amitié de participer aux rencontres iodées.

Passions & Gourmandises - Saint Benoit 86 - Site internet

Texte : Céline Housez

Retour site Rencontres iodées